EVALUER LA CULOTTE DE CHEVAL POUR DE MEILLEURS RESULTATS

Evaluer la Culotte de cheval pour de meilleurs résultats

« Si les jolies hanches donnent une jolie silhouette, elles sont aussi reconnues comme un atout de séduction ! … Mais tout est question de proportion ! »

culotte de chevalLe Printemps est là, le temps des robes légères et de petits pantalons ajustés aussi. Plus moyen de se cacher derrière un manteau ou un gros pull. Vos clientes vous parlent de leurs hanches trop fortes et de leur culotte de cheval. Surtout ne leur mettez pas en tête de les gommer. Tout est question de proportion entre la taille et les hanches. Bien proportionnées, elles sont partie intégrante de la silhouette féminine. Au lieu de vous focaliser sur les hanches prenez le ratio taille/hanche, idéalement il est compris entre 0,6 et 0,8. Vous pourrez conseiller à votre cliente de traiter sa culotte de cheval bien sûr, mais en même temps vous lui conseillerez de d’affiner sa taille pour avoir une silhouette harmonieuse. Les résultats n’en seront que meilleurs et votre cliente vous en sera reconnaissante.

19Pour autant, il faut tout de même s’attaquer à cette culotte de cheval.

Le volume des hanches d’une femme est formé par son bassin et l’os du fémur, plus larges que les ceux des hommes et par plusieurs couches de tissus graisseux qui ont des fonctions différentes. On retrouve la graisse hypodermique, logée dans la couche profonde de la peau qui donne la cellulite, puis la graisse parallèle, glissée entre la peau et le plan musculaire et enfin une couche de graisse profonde appelée stéatomérie. Cette dernière est classiquement décrite comme une graisse de réserve permettant à la femme enceinte de survivre pour répondre à ces besoins énergétiques et à ceux du foetus en cas de diète prolongée. Elle très résistante aux régimes et est dédiée à la survie de l’espèce.

La séance INDIBA Deep Beauty commence par un repérage pour bien identifier l’origine des surcharges adipocytaires.

Une peau douloureuse au pli de peau, cartonnée, peu mobile et froide sur la partie latérale de la hanche, formant quelquefois comme un médaillon de la taille d’une main ouverte signe une cellulite fibreuse très installée. La circulation est de mauvaise qualité et le phénomène peut être majoré par un pantalon trop serré qui, en position assise, vient bloquer la circulation lymphatique, en avant en comprimant le pli de l’aine et en arrière en comprimant la fesse. Ce type de cellulite, très difficile à traiter avec les techniques de palper-rouler mécanique qui sont douloureuses dans ce cas, répond rapidement avec le système Proionic d’INDIBA. Dès la fin de la 1ere séance et de la 2ieme séance, le pli de peau est moins douloureux, la peau s’assouplit et l’aspect cartonné diminue. Il faut bien faire le test avec la cliente avant et après la séance. Elle se rendra compte de l’évolution par elle-même. Le volume diminuera dans les séances suivantes et la cliente rentrera facilement dans un pantalon qui était serré quelques jours auparavant. Travaillant sur la couche profonde de la peau, la répartition entre le mode capacitif et le mode résistif sera de 50/50.

20Si la peau en regard de la culotte de cheval est mobile et non douloureuse le pli de peau doit être palpé en demandant à la cliente à plat ventre de soulever sa jambe pour faire contracter son fessier. En prenant un pli de peau bien large à la limite entre la fesse et la hanche, on saisit la peau bien-sûr mais aussi la graisse parallèle.

Ce geste permet d’évaluer son volume et de bien la localiser pour la travailler efficacement. Le traitement sera donc orienté vers cette localisation. S’agissant d’une graisse parallèle, plus profonde, la répartition entre le mode capacitif et le mode résistif sera de 30/70.

Enfin la stéatomérie peut être évaluée par une prise bien large et profonde en regard de la culotte de cheval. On demande alors à la cliente d’écarter sa jambe vers l’extérieur en la bloquant. La contraction musculaire entraine avec elle la stéatomérie qui est encapsulée entre les fascias musculaires. Le volume de la stéatomérie échappe alors à votre main ce qui permet d’évaluer son importance. Ce type de graisse répond très mal, voire pas, aux techniques classiques comme les US ou les techniques mécaniques. Le repérage d’un volume important vous rendra prudente sur les résultats. Vous saurez d’emblée qu’il faudra un nombre conséquent de séances pour avoir un résultat satisfaisant. Mieux vaut dans ce cas être claire avec sa cliente et la prévenir d’emblée. Pour autant INDIBA est la technologie de choix pour ce type de graisse difficile à atteindre en dehors de la chirurgie. La répartition entre les modes capacitif et résistif atteindra alors 20/80 pour que le résistif puisse exprimer toute sa puissance.

Les situations sont rarement aussi différenciées dans la vraie vie. Vous trouverez en général des tableaux mixtes mêlant des surcharges adipocytaires sur les différents plans. A vous de les prendre en compte dans vos protocoles de soins pour les ajuster au mieux à votre cliente. Et n’oubliez pas de travailler la taille… pour obtenir le ratio taille/hanche idéal !

18

Commentaires fermés.

INDIBA® Deep Beauty

INDIBA® Deep Beauty issu d’une technologie brevetée et de résultats cliniquement prouvés, le Proionic® System ne ressemble à aucun autre traitement. Son énergie est générée de l’intérieur du corps et offre d’excellents résultats visage et corps.

BIENFAITS

  • Réduit les rides et sillons d’expression
  • Lisse le contour des yeux
  • Raffermit la peau, effets lifting et anti-âge
  • Redessine l’ovale du visage
  • Remodelage de la silhouette
  • Peau d’orange, vergetures, bras relâchés
  • Raffermissement de la poitrine
  • Bien-être, détoxification

CONTACT

INDIBA France SAS
ASTEROPOLIS
215 route de Goa.
06600 Antibes-Sophia Antipolis,
France